Kenya: Ruto “s’incline”, les manifestants reprennent la rue

Ruto

Au Kenya, malgré l’annonce du président William Ruto de retirer le projet de budget 2024-2025, la population a appelé à une manifestation pacifique ce jeudi 27 juin. 

Mercredi 26 juin, le président kenyan a indiqué dans un discours qu’il ne promulgera pas le projet de loi de finances 2024. « Après avoir écouté attentivement le peuple kényan, qui a dit haut et fort qu’il ne voulait rien avoir à faire avec ce projet de loi de finances 2024, je m’incline et je ne promulguerai pas le projet de loi de finances 2024, qui sera par conséquent retiré », a-t-il déclaré.

Il a aussi appelé à une concertation nationale. Le chef de l’Etat envisage d’organiser un dialogue avec les forces vives de la nation.  « Puisque nous nous sommes débarrassés du projet de loi de finances 2024, il est nécessaire d’avoir une conversation en tant que nation à l’avenir […]. Comment gérer ensemble notre situation d’endettement […] ? Je proposerai un engagement avec les jeunes de notre nation, nos fils et nos filles », a ajouté William Ruto. 

Ruto en opération de com ?

Pour certains manifestants, il s’agit d’une opération de communication.  

Lire aussi: Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks libéré 

« Le projet de loi est retiré, mais allez-vous ramener vivants tous ceux qui sont morts ? », a déclaré Hanifa Adan, figure du mouvement de contestation anti-gouvernementale. 

La population maintient la manifestation prévue pour ce jeudi. L’objectif est d’honorer les victimes. 

Selon les organisations des droits de l’homme, le bilan de la répression fait état d’au moins 23 morts.