Conflit RDC-M23: les États-Unis annoncent une trêve humanitaire de deux semaines

Conflit en RDC- les États-Unis annoncent une trêve humanitaire de deux semaines

Alors que les rebelles du M23 progressent dans l’est de la RDC, les États-Unis ont annoncé ce jeudi 4 juillet, une trêve humanitaire entre les deux belligérants. Ces derniers, à savoir le mouvement rebelle soutenu par le Rwanda et l’armée de la RDC n’ont pas confirmé l’information.

Ressuscités en novembre 2021 après neuf années d’inactivité, les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) mènent une offensive terrible dans l’est de la RDC. Il ont conquis une grande partie du Nord-Kivu et ont considérablement augmenté leur emprises depuis juillet 2023. Ce face à une armée congolaise impuissante.

Trêve humanitaire dans l’est de la RDC

Dans son communiqué publié ce jeudi, Washington indique que la trêve humanitaire va durer deux semaines à partir de ce vendredi 5 juillet à minuit. Ce cessez-le-feu va couvrir les « les zones d’hostilités » et permettre de taire les armes et le retour volontaire des personnes déplacées.

Conflit avec le M23 : des officiers congolais auraient trahi leur pays

Les États-Unis ont appelé « les parties au conflit » à fournir au personnel humanitaire un accès sans entrave aux populations vulnérables. En effet, l’intensification des combats à empêché les travailleurs humanitaires d’atteindre des centaines de milliers de personnes déplacées dans la zone autour de Kanyabayonga.

Lire aussi: Coopération militaire : la RDC, nouveau client de la Russie !

Des populations déplacées en RDC

Cette situation a forcé plus de 100 000 personnes à quitter leurs foyers, précise le communiqué. Washington rassure que cette trêve humanitaire est soutenue par les gouvernements du Rwanda et de la République démocratique du Congo (RDC). Toutefois, aucune des deux parties n’a encore réagi au communiqué.

Le conflit dans l’est de la RDC a des conséquences désastreuses sur les populations dont près de 1,5 million de personnes ont fui leur maisons depuis novembre 2021, selon les chiffres du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU. L’armée de la RDC se montre impuissante devant le M23, auquel le soutien en hommes et équipements du Rwanda, est aujourd’hui reconnu par plusieurs rapports des experts des Nations unies.

La Rédaction