Diplôme d’État-major: Fin de stage pour 28 officiers à Pya au nord du Togo

Diplôme d'État-major: Fin de stage pour 28 officiers à Pya au nord du Togo

Vingt-huit officiers de l’armée togolaise en quête de diplôme d’État-major ont achevé, le vendredi 30 décembre, leur stage au centre communautaire de Pya, dans la préfecture de la Kozah. Il s’agit là, de la quatrième cohorte du Cours d’état-major.

C’est enfin bouclé pour 28 officiers dont quatre personnels militaires féminins issus de différents services des Forces Armées Togolaises (FAT). Ce vendredi, ils ont reçu leur diplôme de fin de stage de même que l’insigne de l’état-major général. C’était lors d’une cérémonie présidée par le Chef d’État-major général des FAT, le Gal de brigade aérienne Tassounti Djato.

Apte à tenir un poste d’officier traitant…

La cérémonie a été couplée du baptême de la promotion en présence de plusieurs autorités militaires du quatrième secteur et de plusieurs autorités civiles de la Préfecture de la Kozah. Ladite promotion a d’ailleurs été baptisée, au cours de la cérémonie, promotion “Refondation” par le Chef d’État-major en hommage à la vision du président de la République, Faure Gnassingbé.

Juridictions militaires au Togo : les députés ouvrent la voie vers son opérationnalisation

Dans son intervention, le Gal de brigade, Tassounti Djato, a rendu un vibrant hommage au Chef de l’État pour son leadership éclairé dans la prévention sécuritaire et ses efforts dans la lutte contre le terrorisme. Notons que cette refondation des forces de l’ordre est une initiative du président qui entend redynamiser l’appareil militaire en la dotant de moyens et d’équipements plus adaptés en vue de le rendre plus efficace face aux nouvelles menaces de l’heure.

Grâce à l’investissement constant du chef des armées, notre capacité militaire ne cesse de croître. Sa vision pour la défense inclut la protection du militaire, sont bien-être et celui de sa famille, le maintien à un haut niveau du moral du soldat, (…) en témoignent la récente mesure prise pour nous permettre de mieux faire face à l’inflation, s’est réjouit le chef de l’état-major togolais.

Stage d’immersion

Durant leur stage, les officiers ont suivi spécialement cinq modules de cours, notamment le cours des futurs commandants d’unité réduite et les techniques et méthodes de travail en état-major. Ils ont ainsi été invités à mettre en application, les valeurs et leçons acquise durant leur formation.

Lire aussi: Vœux de nouvel an : le président Faure GNASSINGBÉ appelle les togolais à rester ambitieux face à l’adversité

Ces officiers qui ont reçu leur insigne d’état-major seront appelés à être des chefs militaires à différents niveaux de décision, a rappelé leur supérieur. Notons, qu’un stage d’immersion dans l’opération Koundjoare a permis aux 28 officiers de se mettre en situation réelle de conduite d’une opération.

Nabuch A.