Travailler aux Nations unies : l’ONU recrute pour un poste en Côte d’Ivoire

Travailler aux Nations unies l’ONU recrute pour le PNUE

Le programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) recrute pour un poste de coordinateur basé à Abidjan en Côte d’Ivoire. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 2 septembre 2023.

Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) est la principale autorité mondiale en matière d’environnement. Il définit l’agenda environnemental mondial, promeut la mise en œuvre cohérente de la dimension environnementale du développement durable au sein du système des Nations unies et défend avec autorité les intérêts de l’environnement mondial.

Coordinateur au PNUE

Le poste de coordinateur de la convention d’Abidjan est situé dans la division des écosystèmes du PNUE, dans la branche de l’intégration des écosystèmes. Le Secrétariat de la Convention d’Abidjan est situé à Abidjan, Côte d’Ivoire, qui est le lieu d’affectation du poste.

Sous la supervision directe du chef de la direction de l’intégration des écosystèmes, le titulaire du poste exercera les fonctions suivantes :

Responsabilités

• Assurer la supervision de l’administration de la convention d’Abidjan et de son secrétariat, afin d’élaborer, de mettre en œuvre et d’évaluer les programmes/projets qui lui sont assignés dans le cadre de la convention ;

  • Diriger les subordonnés dans l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des programmes/projets ; dirige l’examen des documents et rapports pertinents ; identifie les priorités, les problèmes et les questions à traiter et propose des mesures correctives ; assure la liaison avec les parties concernées ; identifie et met en œuvre des actions de suivi.

• Diriger les efforts des membres de l’équipe pour collecter et analyser les données et fournir des informations permettant d’identifier des tendances ou des modèles pour la planification, la prise de décision, la présentation et l’établissement de rapports fondés sur des données.

  • Permet à chacun de découvrir, d’accéder, d’intégrer et de partager les données dont il a besoin.

• Préparation et convocation des réunions des parties contractantes et des conférences prévues par la convention.

• Transmission aux parties contractantes des notifications, rapports et autres informations reçues conformément aux dispositions de la convention.

• Exercer les fonctions assignées au Secrétariat par les protocoles à la Convention d’Abidjan.

• Examiner les demandes de renseignements et les informations émanant des parties contractantes et les consulter sur les questions relatives à la présente convention, à ses protocoles et à ses annexes.

• Coordination de la mise en œuvre des activités de coopération convenues lors des réunions des parties contractantes et des conférences prévues par la convention.

• les dispositions administratives générales nécessaires à l’accomplissement efficace des fonctions de secrétariat.

• Liaison avec les parties à la convention d’Abidjan, les gouvernements, les parties prenantes, la communauté des donateurs, les organisations internationales et les autres entités concernées.

• Soutien aux activités du programme du PNUE pour les mers régionales et autres actions découlant des décisions de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement (ANUE).

• Faciliter l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies de collecte de fonds afin de mobiliser un soutien supplémentaire, le cas échéant, pour la mise en œuvre d’activités et d’initiatives découlant des décisions prises lors des réunions.

Opportunité : l’ONG Plan international recrute en Afrique de l’ouest

• Coordination de la gestion efficace et efficiente des projets du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) dans la région, ainsi que d’autres projets sous-régionaux financés par le FEM ou d’autres fonds mondiaux, la Commission européenne (CE), les gouvernements et d’autres acteurs, et de l’obtention de résultats.

• Veille à la mise en œuvre des lignes directrices relatives à l’intégration de la dimension de genre en évaluant les implications pour les hommes et les femmes de toute action planifiée, y compris la législation, les politiques ou les programmes, dans tous les domaines et à tous les niveaux.

• Superviser la préparation de divers documents écrits, par exemple des documents de référence, des analyses, des sections substantielles de rapports et d’études, des contributions à des publications.

• Apporter un soutien technique aux réunions consultatives et autres, ainsi qu’aux conférences, notamment en proposant des sujets à l’ordre du jour, en identifiant les participants et en préparant des documents et des présentations.

• Gérer les activités de sensibilisation ; concevoir et organiser des ateliers de formation, des séminaires et des présentations sur les sujets/activités assignés.

• Diriger des missions sur le terrain, notamment en fournissant des orientations aux consultants externes, aux fonctionnaires et à d’autres parties, et en rédigeant des résumés de mission.

• Gestion financière globale, contributions financières suffisantes et en temps voulu des parties contractantes au fonds d’affectation spéciale de la convention d’Abidjan et orientation générale des parties pour le paiement des contributions conformément aux règles financières et aux décisions de la conférence des parties (CdP), coordination des activités liées au budget et au financement (préparation et soumission des programmes/projets, rapports d’avancement, états financiers) et préparation des documents/rapports connexes (annonces de contributions, programme de travail, budget programme).

• Servir de porte-parole efficace et établir une collaboration et des partenariats avec les principaux responsables à tous les niveaux, à l’intérieur et à l’extérieur du PNUE.
• Veiller à l’efficacité de l’utilisation, de la supervision et du développement du personnel ; guider, évaluer et encadrer le personnel.

• Peut effectuer d’autres tâches en fonction des besoins.

Compétences

PROFESSIONNALISME: Connaissance du domaine de travail substantiel en général et des domaines spécifiques supervisés. Capacité à identifier les questions, les opportunités et les risques stratégiques clés. Aptitude à définir et à communiquer des orientations générales et convaincantes pour l’organisation. Capacité à communiquer clairement les liens entre la stratégie de l’Organisation et les objectifs de l’unité de travail.

La capacité d’analyser et d’interpréter des données pour soutenir la prise de décision et de transmettre les informations qui en résultent à la direction. Se montre fier de son travail et de ses réalisations. Démontre une compétence professionnelle et une maîtrise du sujet. Est consciencieux et efficace dans le respect des engagements, des délais et des résultats. Est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles. Fait preuve de persévérance face à des problèmes ou des défis difficiles ; reste calme dans des situations stressantes.

PLANIFICATION ET ORGANISATION: Développe des objectifs clairs qui sont cohérents avec les stratégies convenues avec le PNUE. Identifie les activités et les missions prioritaires ; ajuste les priorités si nécessaire. Alloue le temps et les ressources nécessaires à l’accomplissement du travail. Prévoit les risques et tient compte des imprévus lors de la planification. Contrôle et ajuste les plans et les actions en fonction des besoins. Utilise son temps de manière efficace.

SENS DES RESPONSABILITES: S’approprie toutes les responsabilités et honore ses engagements au PNUE. Fournit les résultats dont il est responsable dans le respect des délais, des coûts et des normes de qualité prescrits. Travailler dans le respect des règles et règlements de l’organisation. Soutient les subordonnés, assure la surveillance et assume la responsabilité des missions qui lui sont confiées. Assume la responsabilité personnelle de ses propres manquements et de ceux de l’unité de travail, le cas échéant.

QUALITÉS DE CHEF : servir de modèle à son entourage au sein du PNUE ; armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés ; s’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises ; établir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis ; prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable ; s’investir dans le changement et le progrès ; ne pas se cantonner dans le statu quo ; avoir le courage de prendre des positions impopulaires ; prendre l’initiative et la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités ; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs féminins et masculins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

JUGEMENT/DÉCISION – PRISE DE DÉCISION: Identifie les questions clés dans une situation complexe et va rapidement au cœur du problème ; recueille les informations pertinentes avant de prendre une décision ; examine les effets positifs et négatifs des décisions avant de les prendre; prend des décisions en tenant compte de l’impact sur les autres et sur l’organisation; propose un plan d’action propose un plan d’action ou fait une recommandation sur la base de toutes les informations disponibles ; vérifie les hypothèses par rapport aux faits; détermine que les actions proposées satisferont les besoins exprimés et sous-jacents à la décision ; prend des décisions difficiles si nécessaire.

Lire aussi: Opportunité d’emploi : la Banque mondiale recrute en Côte d’Ivoire

Formation

Un diplôme universitaire supérieur (master ou équivalent) en administration des affaires, gestion, économie ou dans un domaine connexe est requis.

Un diplôme universitaire de premier niveau associé à deux (2) années supplémentaires d’expérience qualifiante peut être accepté en lieu et place du diplôme universitaire supérieur.

Il est souhaitable d’avoir suivi avec succès des programmes diplômants ou non diplômants dans le domaine de l’analyse des données, de l’analyse commerciale ou de la science des données.

Expérience professionnelle

Un minimum de dix (10) ans d’expérience à responsabilité croissante dans la gestion de projets ou de programmes, dans l’administration ou dans un domaine connexe est requis.

Une expérience d’au moins cinq (5) ans dans la gestion des processus intergouvernementaux est requise.

Un minimum de trois (3) ans d’expérience dans le domaine de la collecte de fonds est requis.

Une expérience d’au moins cinq (5) ans dans la gestion de programmes et de projets de grande envergure liés à l’environnement marin est souhaitable.

Une expérience dans le domaine de l’analyse des données ou dans un domaine connexe est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour le poste annoncé, la maîtrise de l’anglais est requise. La connaissance du français ou de l’espagnol est souhaitable.

REMARQUE : “Maîtrise” équivaut à une note de “maîtrise” dans les quatre domaines (lire, écrire, parler, comprendre) et “Connaissance de” équivaut à une note de “confiance” dans deux des quatre domaines.

Méthode d’évaluation du PNUE

L’évaluation des candidats qualifiés peut comprendre un exercice d’évaluation qui peut être suivi d’un entretien axé sur les compétences.

Notice spéciale

Le recrutement pour ce poste au PNUE est soumis à la disponibilité des fonds. La nomination est prévue pour une période initiale d’un an et peut faire l’objet d’une prolongation.

Les fonctionnaires sont soumis à l’autorité du Secrétaire général et peuvent être assignés par lui. Dans ce contexte, tous les fonctionnaires sont censés accéder périodiquement à de nouvelles fonctions au cours de leur carrière, conformément aux règles et procédures en vigueur.

Le Secrétariat des Nations Unies s’est engagé à atteindre un équilibre de 50/50 entre les sexes au sein de son personnel. Les femmes sont vivement encouragées à postuler pour ce poste.

Candidats internes : Lorsque vous remplissez le formulaire, assurez-vous que TOUS les champs, TOUTES l’expérience professionnelle et les coordonnées sont remplis et mis à jour. Ces informations constituent la base pour permettre au responsable du recrutement d’évaluer votre admissibilité et votre aptitude à occuper le poste et de vous contacter.

Les contractants individuels et les consultants qui ont travaillé au sein du Secrétariat de Nations Unies au cours des six derniers mois, quelle que soit l’entité administrante, ne peuvent pas postuler ou être nommés à un poste professionnel ou supérieur, temporaire ou à durée déterminée, dans les six mois suivant la fin de leur service actuel ou le plus récent.

Pour ces postes, au moins six mois doivent s’être écoulés entre la fin d’un contrat de consultant ou d’un contrat individuel et le moment de la candidature et de l’examen d’une et la prise en considération d’une nomination en tant que membre du personnel en vertu du Statut et du Règlement du personnel des Nations Unies.

Un accusé de réception sera envoyé à tou(te)s les candidat(e)s qui auront donné leur adresse électronique. Il est vivement recommandé à tou(te)s les candidat(e)s de postuler en ligne aussitôt que possible après la publication de l’avis de vacance de poste et bien avant la date limite indiquée. Si vous ne recevez pas un tel accusé de réception dans les 24 heures, il se peut que votre candidature n’ait pas été bien reçue. Si le problème persiste, veuillez demander une assistance technique en cliquant sur le lien « Besoin d’aide ? » dans Inspira.

Les candidatures feront l’objet d’une évaluation et d’un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d’évaluation de l’avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l’Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l’Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives.

Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l’objet d’une attention particulière pour s’assurer de l’exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien, Formation, etc.), et elle ne demande aucune information bancaire.

Postuler au PNUE ici

Esso ASSALIH